Catégories
Actualités Articles Conferences et Interviews

La démocratie

Interview accordée à la chaîne TV El Mourabitoune en date du 06/05/2015

Question : Comment vous trouvez ce rapport?

Réponse : Ce rapport n’est pas fourni, heureusement, par l’UPR ni par le RFD. Il provient d’un organisme étranger indépendant.

Mais, il constitue, quand même, une alerte car, le pays est menacé, s’il continue à suivre la voie empruntée par le Sud Soudan, la Somalie ou l’Iraq !

Question : Qu’en est-il de l’évolution démocratique?

Réponse : Le rapport mentionne cent critères dont 12 essentiels.

L’on ne doit pas s’étonner, si on constate que le Mali, qui est un pays voisin sans ressources, sans mines d’or, sans minerais de fer et sans côte maritime qui favorise le commerce international, se trouve dans une situation meilleure que la nôtre.

Tout simplement parce que nous pratiquons une gouvernance caractérisée par la mauvaise gestion… Et moi j’ai honte de cette situation.

Quant à l’évolution démocratique, elle nécessite l’accumulation d’un certain nombre d’expériences… Et nous en Mauritanie, nous sommes en présence de deux pôles politiques qui n’ont pas une décennie d’expérience…

Birame est, en effet, né, hier… Et Ould Abdel Aziz est né avant-hier…

Et les mots qu’on avait, hier, la pudeur de prononcer, sont en vogue, maintenant… Et il n’est plus possible, aujourd’hui, d’aborder la politique mauritanienne, sans s’y référer…Car les négro-mauritaniens (Lekwar) s’organisent tout seuls… Les haratines (Lehratine) constituent une communauté naissante… Et les maures (El Bidhane) font autre chose.

Il y a deux partis qui se trouvent sur la scène politique, pendant que tous les autres sont marginalisés.

Question : Vous ne trouvez pas que ces critères sont, plutôt, généraux ?

Réponse : Oui, ces critères sont, effectivement, généraux… Mais ils sont publiés par un organisme, tout à fait, crédible… Je n’ai, quant à moi, pas eu le temps d’examiner le rapport, car je n’ai été informé de votre interview que très tardivement.