Catégories
Actualités Articles Bonne Gouvernance Economie Non classifié(e) Publications Recherches et Stratégies

Je vois notre Ministre/ BULLDOZER, Ould M’Haimid, accueillir, venant du Nord, des Bulldozers, pour fêter la naissance de la société ETER

En dépit de leur état moyennement bon,  les routes mauritaniennes rendent de grands services aux exportateurs européens et marocains, aux voyageurs africains et au commerce international, en général. 

L’Etat mauritanien, malgré les déficits financiers à  tous les niveaux, provoqués par une gestion calamiteuse de la dernière décennie et en dépit du surendettement excessif, vient de créer, une Société pour l’entretien de nos/leurs routes transnationales (Nord – Sud -Ouest – Est). 

Cette décision reflète  la volonté en  béton armé et en bitume, du Nouveau Président, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani,  de ressusciter les entreprises nationales, mises en faillite,   durant la dernière décennie (ENER. Ader , Sonimex Amextipe Agences accès universel…) 

Aussi, par exemple, en cette période de hausse  artificielle des prix, les espoirs sont- ils  permis de voir la récupération des actifs de la Sonimex, honteusement bradés au profit  des commerçants et le recouvrement de ses créances auprès de ceux qui ont contribué à son enterrement avant sa mort clinique, permettre son émergence d’une tombe  creusée dans la précipitation,  pour jouer à nouveau son indispensable rôle de régulation des prix: thérapie contre la spéculation de ceux -là mêmes qui ont contribué à son ensevelissement. 

«La confiance en son peuple et dans la générosité divine », pourraient avoir  empêchés Son Excellence Mr le Président de la République Mohamed ould Cheikh Alghazouani, qui est l’incarnation des valeurs authentiquement mauritaniennes du : << compter sur ses propres moyens et avoir confiance en soi et en son peuple», elles aussi  à réhabiliter,  de faire appel à l’aide, à la contribution de nos partenaires, de nos associés et de nos compagnons sur des milliers de kilomètres de nos routes. En effet, traversant  notre territoire, ces euro- maroco- africains sont nos hôtes,  sur nos routes. Là, encore, les valeurs d’hospitalité mauritaniennes pourraient inhiber …

Notre Institut , parce qu’il est à la fois mauritanien, européen  marocain, français, sénégalais gambien, burkinabé  …à cause de   sa vocation, des  services rendus, par le passé, aux uns et autres, a  moins de scrupules à l’égard de tous  pour pouvoir leur  rappeler, à titre anecdotique, une tradition mauritanienne et africaine qui consiste pour les amis et partenaires à faire don aux parents d’un nouveau né, de chameaux, de taureaux, de finances….., Chacun, selon ses  moyens et suivant le degré de liens d’affinité et d’amitié. 

Je suis persuadé que nos amis et frères, partenaires et voisins  du Nord, Rois et Présidents  de Grands pays, ne manqueront pas, en cette circonstance, de pérenniser  cette pratique à laquelle ils nous ont, d’ailleurs, constamment  habituée et qui, ainsi formulée, est respectueuse à la fois de nos valeurs : pudeur et solidarité. 

Il va sans dire que, en ces temps de modernité et d’explicitation,  le Bulldozer a remplacé le chameau et les chargeurs et pelles mécaniques Caterpillar se sont substitués aux taureaux! 

Enfin, je suis  persuadé, que, de notre côté,  les expériences capitalisées ayant abouti au déclenchement d’une ère de bonne gouvernance, doivent nous rassurer sur la gestion et l’entretien de ces outils , eux mêmes destinés à l’ENTRETIEN ROUTIER. 

Mohamed ould Mohamed El Hacen 
Institut international de Recherche et d’études stratégiques 2ires
Quelque part Sur la route Nouakchott/  Mali, ce 22 Janvier 2021